Jan 072015
 

La station balnéaire de Trujillo se nomme Huanchaco. Elle se situe à 10km environ du centre-ville. C’est un petit port tranquille mais plus encore le rendez-vous des surfeurs, baba-cools américains et autres fêtards. On y célèbre gaiement le nouvel-an sur la plage couverte de tentes et dans les discothèques en plein-air.
Ce qui attire l’attention dans cette station balnéaire plutôt banale ce sont les embarcations très particulières que les pêcheurs ont hérité des cultures Moche et Chimu. On les appelle les « caballitos » (petits chevaux) de « totora » car elles sont élaborées à partir du roseau. Plantées dans le sable, leur silhouette caractérise le lieu et se répète comme un motif dans l’artisanat local depuis des siècles. Chevauchées par les pêcheurs affrontant les vagues en compagnie des pélicans sauvages, elles confèrent au paysage un caractère bucolique.